Accueil » Liste des prisonniers » Enaama Asfari

Né à Tan Tan en 1970

Licencié en droit public international à la Faculté de droit et sciences économiques de l’université de Marrakech, défenseur des Droits de l’Homme Sahraoui, Président de la Commission pour la défense des Droits de l’Homme au Sahara Occidental dont le siège est en France (CORELSO). Arrestation chez un ami à Laayoune le 7/11/2010 par des agents de « l’intelligence » marocaine avant le démantèlement du camp. Torturé.

Condamné à 25 ans d’emprisonnement en 2013 par le Tribunal militaire, puis à 30 ans en juillet 2017 par le Tribunal civil de Rabat. Seul à rester emprisonné à la prison d’El Aarjat après la dispersion du groupe dans plusieurs prisons marocaines en Aout 2018, il a été mis au cachot sans motif pour 1 mois le 13/2/2018 puis transféré à la prison de Kenitra.

Enaama Asfari avait déjà été arrêté auparavant en d’autres occasions : à Smara en 2007, Marrakech en avril 2008 et en août 2009 (4 mois).

Citoyen d’honneur de la ville d’Ivry S/ Seine – Parrainé par l’ACAT, une ONG oecuménique française de défense des Droits de l’Homme et contre la torture. Sa femme, Française, Claude Mangin-Asfari, n’a plus l’autorisation d’entrer au Maroc, donc de rendre visite à son mari, depuis Septembre 2016

En savoir plus sur le parcours de Naâma – Presse / Médias / Parrain

L’histoire de naâma sur les écrans

Financé par Crowdfunding et produit par E-Graine, l’histoire de Naama a été portée sur les écrans en 2016.
« Dis leur que j’existe, une histoire Sahraoui » est diffusé en cinéma et en DVD.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site E-graine d’images.

Soutenez le film & organisez une projection dans votre salle. 

 

 
ECRIRE POUR LES LIBérer