Accueil » Actualités » 16 MARS 2022 – NOUVELLES DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS EN GRÈVE DE LA FAIM.

16 MARS 2022 – NOUVELLES DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS EN GRÈVE DE LA FAIM.

M. BOURIAL – SPSRASD

Suite à la promesse de la direction de la prison d’Ait Melloul 1 d’améliorer sa situation en prison, Mohamed BOURIAL a arrêté ce 16 mars la grève de la faim qu’il avait entamée le 1er mars pour protester contre ses conditions de détention.

M. Lamin HADI – SPSRASD

Ce même jour, le journaliste et défenseurs des droits humains, Mohamed Lamin HADI, également du Groupe de Gdeim Izik et détenu à la prison de Tiflet 2, a entamé une grève de la faim de 48 heures pour dénoncer ses conditions d’incarcération et sa mise à l’isolement depuis 4 ans. Il dénonce également les conditions de détention des autres prisonniers politiques sahraouis et demande leur libération. Malade, privé de ses droits fondatmentaux, Mohamed Lamin HADI se mettra en grève de la faim illimitée si ses revendications ne sont pas satisfaites. Pour mémoire, il avait fait déjà fait une grève de la faim de 69 jours en 2021, qui avait suscité des appels de Reporters sans Frontières, Amnesty International, et de l’ACAT.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.