Accueil » Actualités » Claude Mangin-Asfari

Catégorie : Claude Mangin-Asfari

Claude Mangin-Asfari

Soutenir Claude Mangin-Asfari

22 mai, Claude Mangin-Asfari, retrouve peu à peu sa santé, elle remercie les milliers de signataires de l’appel au Président de la République qui ont joué un rôle important dans la prise de conscience de l’injustice subie, être privée de visiter son mari en prison.

Sans nouvelles positives encore elle appelle toujours à signer cet appel, dont les résultats sont régulièrement adressés à nos autorités.

Signez, partagez la pétition Change.org



 

#DroitDeVisite

Claude Mangin-Asfari – Naâma Asfari



Témoignage : Après la suspension de la grève de la faim de Claude, la solidarité ne s’arrête pas !

Lors du festival de l’Énergie organisé par la Caisse Centrale d’Activités de l’Énergie du 19 au 21 mai 2018 à Soulac, rassemblant sur 2 jours 15 a 20 000 agents des Industries Electriques et Gazières, chaque région était représentée et choisissait unethématique. Avec celle de Bordeaux, nous avons organisé un espace dédié à la cause sahraouie , en lien avec l’accueil des enfants sahraouis de cet été. Cet espace nous a également permis de mettre en avant la situation de Claude MANGIN-ASFARI avec un texte de soutien que nous allons adresser au Président de la République, tous ceux et celles qui sont venus discuter avec nous ont été invités à signer la pétition en ligne. Nous avons aussi présenté le projet d’électrification des camps et l’aide nécessaire pour le perfectionner sans oublier de donner les dernières informations sur la situation des réfugiés sahraouis de Bordeaux.

Voilà quelques images de notre espace et de notre exposition destinée à mieux faire connaître la cause sahraouie et le combat de Claude Mangin-Asfari et des images de notre tente où nous proposions aux festivaliers une discussion avec des Sahraouis de Bordeaux, autour d’un thé et la signature de la pétition en ligne.

Les festivaliers qui étaient venus pour la fête ont pris le temps de découvrir notre exposition et ont été sensibles à la décision prise depuis deux ans par les autorités marocaines de priver Mme Mangin du droit de visiter son mari, Naâma Asfari, prisonnier politique sahraoui. Ils espèrent que très vite du fait de l’engagement des autorités françaises, elle pourra à nouveau le visiter.
Nos amitiés de Bordeaux .

Karima – le 20 mai 2018 Bordeaux

Revenir sur les jours passés


Cliquez Ici – 10 premiers jours de Grève  – Cliquez Ici – 20 Jours suivants

Cliquez Ici – 30 Jours suivants

Suspension de la grève de la faim le 17 mai 2018
Communiqué de presse – AARASD

Ils soutiennent Claude – Cliquez Ici
La Presse – Les Médias en parlent – Cliquez Ici

CP – Claude Mangin-Asfari décide au 30ème jour de grève de la faim de suspendre son action


Communiqué de presse
Claude Mangin-Asfari décide au 30ème jour de grève de la faim de suspendre son action

 

Claude Mangin-Asfari a décidé cette grève alors qu’elle était, pour la quatrième fois, refoulée du Maroc et interdite de rendre visite à son mari, Naäma Asfari, prisonnier politique sahraoui.
Depuis le 18 avril, cette grève a suscité un élan de soutien et de sympathie d’une ampleur étonnante alors que la question du Sahara occidental et de l’autodétermination du peuple sahraoui, en arrière-plan de cette action, sont plutôt ignorés en France.

Face à la légitimité de cette demande, face aux risques pris pour la faire aboutir et face à l’ampleur et à la diversité des soutiens, les autorités françaises ont engagé, à la demande du Président de la République, des négociations approfondies avec les autorités marocaines. Cet engagement a clairement été formulé par Monsieur le Ministre des Affaires étrangères, Monsieur Jean-Yves Le Drian, en réponse à une question orale présentée par Monsieur Jean-Paul Lecoq, député communiste de Seine-Maritime, ce 15 mai à l’Assemblée nationale.

C’est pourquoi, Claude Mangin-Asfari a décidé ce 17 mai de suspendre sa grève, déclarant en mairie d’Ivry-sur-Seine, sa confiance dans les autorités françaises à faire aboutir auprès des autorités marocaines, sa demande d’entrer librement au Maroc. Cette confiance nous la partageons aujourd’hui, mais restons vigilants tant la position des autorités marocaines se durcit à l’égard des entrées d’étrangers qui lui semblent suspectes, car trop proches de la cause de l’autodétermination du peuple sahraoui.

Aussi, si la réponse tarde à venir, nous ne manquerons pas de renouveler cette première mobilisation et appelons dès à présent, amis, parlementaires, militants associatifs à s’adresser au Président de la République afin de lui renouveler la demande de Madame Mangin-Asfari et l’encourager à rendre effective sa première réaction visant à confier au Ministre des Affaires étrangères le soin de négocier avec son homologue marocain pour permettre à Madame Mangin-Asfari de visiter régulièrement son mari.

Régine Villemont, Présidente de l’AARASD
Comité de soutien à Claude Mangin-Asfari


Claude Mangin-Asfari
Claude Mangin-Asfari #DroitDeVisite
Claude Mangin-Asfari
Claude Mangin-Asfari – 19ème jour de greve de la faim

 

 

 

 

 

 

 


30 JOURS DE GREVE DE LA FAIM

du mercredi 18 avril 2018
au 17 mai 2018

 



Ma chère Claude,
Permettez, bien que nous ne nous connaissions pas, que je m’adresse à vous en ces termes.
En effet, la nouvelle, apprise par la presse, de votre grève de la faim a fait remonter à la surface des souvenirs maintenant vieux de plus de 40 ans et qui me poussent aujourd’hui à m’adresser à vous, avec un fort sentiment de solidarité et d’amitié.

Je m’appelle Lucile Daumas, je réside au Maroc depuis 1973. En février 1977, mon mari, arrêté 13 mois plus tôt, fut condamné lors de l’un des procès emblématiques de ce que certains appellent aujourd’hui les années de plomb, à 20 ans de détention. Plus de trente siècles de détention furent ainsi distribués à la louche à la fin de ce procès à quelques 138 prisonniers ! … LIRE PLUS

Lettre à Claude Mangin, épouse de Naama Asfari, prisonnier sahraoui au Maroc de Lucile Daumas, membre d’Attac/Cadtm Maroc – 15/05/2018


La presse en parle


Consulter la liste des soutiens de – Cliquez Ici
La Presse et les médias en parlent – Cliquez Ici

Claude Mangin Asfari

4ème semaine de grève de la faim pour Claude Mangin-Asfari

30 jours de grève de la faim


Claude tient le coup mentalement même si elle s’affaiblit au 29ème jour de grève. Le médecin qui vient tous les jours est très attentif à l’évolution de sa situation physique.


Lundi 14 mai 2018 – 27ème jour de grève de la faim


Communiqué – Soutenons Claude Mangin-Asfari dans son combat pour la dignité et la Justice !

Depuis 27 jours, Claude Mangin-Asfari, épouse de Naâma Asfari, est en grève de la faim car elle ne peut bénéficier de son droit fondamental, celui de rendre visite à son mari, un prisonnier politique sahraoui détenu depuis 7 ans dans les geôles marocaines.
Depuis deux ans, le Maroc lui a interdit à 4 reprises l’entrée sur le territoire marocain et l’empêche d’exercer son droit de visite à son Mari. Naâma est en prison depuis novembre 2010 soit plus de 7 ans. Torturé, battu, humilié pendant sa garde à vue en 2010, il avait signé des aveux sous la contrainte.
En décembre 2016, le Maroc a été condamné par le Comité des Nations Unies contre la torture, pour avoir torturé Naâma Asfari et plusieurs de ses compatriotes.
Aujourd’hui, près d’un moins après le début de la grève de la faim de Claude Mangin-Asfari, l’Etat Marocain, reste mutique face au courage de cette femme, qui se bat pour le respect des droits élémentaires. Il n’est pas acceptable qu’il ait fallu à Claude Mangin trois semaine de grève de la faim pour avoir un premier signe de l’Elysée. Nous ne pouvons pas accepter ce silence, de la part de notre gouvernement, censé représenté « le pays des droits de l’Homme ».
L’association des élu.e.s communistes et républicain.e.s du Val-de-Marne soutient le combat de Madame Mangin. Depuis plusieurs semaines de nombreuses et nombreux élu.e.s de notre association sont allé.e.s lui rendre visite et lui témoigner de leur soutien.
Lors de la prochaine séance de questions au gouvernement, le mardi 15 mai, de 15 heures à 16 heures, le député communiste Jean-Paul Lecoq a prévu, d’interpeler le Ministre des Affaires Etrangères.
Le temps du courage doit arriver pour le gouvernement Français, afin d’obtenir enfin des autorités marocaines le respect des droits fondamentaux !

Pour les élu-e-s communistes et républicain-e-s du Val-de-Marne
Romain Marchand
Secrétaire général de l’ADECR 94


Monsieur le Président de la République française,

Nous, Membres du Parlement Européen de quatre groupes parlementaires, manifestons notre demande pour que Monsieur Macron puisse avoir son soutien à Claude Mangin-Asfari en grève de la faim depuis le 18 avril.
Claude Mangin-Asfari, citoyenne française et enseignante dans un collège de la région parisienne, est l’épouse de Naama Asfari, prisonnier politique sahraoui au Maroc.
Le lundi 16 avril 2018, pour la quatrième fois en près de deux ans, Claude Mangin Asfari s’est vu refuser l’accès au territoire marocain, sans motif exprimé. Ce refus équivaut à une interdiction de visite à son mari, soit une atteinte grave à son droit élémentaire à une vie privée et familiale, ce qui est contraire au droit humanitaire international.
Claude a décidé d’entamer une grève de la faim le 18 de Avril pour obtenir la restauration de son droit de visite à son mari Naama actuellement détenu à la prison de Kenitra au Maroc.
Avant octobre 2016, Claude Mangin Asfari avait pu rendre régulièrement visite à Naama incarcéré au Maroc depuis novembre 2010. Le premier refus de visite, en octobre 2016, est intervenu à un moment bien particulier, celui où le Comité contre la Torture de l’ONU (CAT) examinait favorablement la plainte de Naama Asfari pour torture.
L’avis définitif du CAT, rendu le 12 décembre 2016, a reconnu concernant Naama la violation par l’État marocain de plusieurs articles de la Convention contre la Torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Le CAT a invité expressément le Royaume du Maroc « à s’abstenir de tout acte de pression, d’intimidation ou de représailles susceptibles de nuire à l’intégrité physique et morale du plaignant et de sa famille ». Nous considérons que ces interdictions de séjour constituent des représailles, à l’encontre de Naama et de son épouse, qui violent les recommandations du CAT.

Nous vous appelons ainsi que le gouvernement français à mettre tout en œuvre pour que les autorités marocaines respectent le droit humanitaire international et permettent à Claude Mangin-Asfari de pouvoir rendre visite à son mari Naama Asfari.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer l’expression de nos salutations.

Ana Miranda-MEP Groupe Verts-ALE
Izaskun Bilbao Barandica-MEP ALDE
Bart Staes-MEP Verts-ALE
Theodoros Vasiloupoulos-MEP GUE-NGL
Ivo Vajgl-MEP ALDE
María Teresa Giménez Barbat-MEP ALDE
Ana Gomes-MEP S&D

Mardi 15 mai 2018 – 28ème jour de grève de la faim


15 mai 2018 – 2ème séance : Questions au Gouvernement

Grève de la faim de Mme Claude Mangin Asfari pour le peuple Sahraoui
M. Jean-Paul Lecoq
M. Jean-Yves Le Drian, ministre


Correspondance adressée à l’AARASD par une eurodéputée française , ce 15 mai 2018

« Vous avez peut-être déjà écouté le président du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) marocain lors de son audition devant la Sous-Commission des Droits de l’Homme ce matin mais permettez-moi de revenir sur les points importants.
Des députés européens ont bien soulevé la situation très préoccupante de Mme Claude Mangin-Asfari; sa grève de la faim, le refus des autorités marocaines de la laisser entrer sur le territoire ainsi que les conditions de détention de Naâma Asfari. À cela, Mr El-Yazami a répondu qu’une lettre avait été envoyée au gouvernement marocain. En effet, le gouvernement marocain doit respecter ses propres lois autorisant Mme Claude Mangin-Asfari à rendre visite à son mari en prison, qu’importe ses opinions. De plus, une lettre de cette Sous-Commission parlementaire devrait être envoyée aux autorités marocaines pour évoquer plusieurs situations personnelles, donc celle de Mme Claude Mangin-Asfari. »

Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy,
Députée Européenne Circonscription Ile-de-France et Français de l’étranger
Présidente de la Délégation socialiste française

Mercredi 16 mai 2018 – 29ème jour de grève de la faim


 « Je me sens affaiblie, j’ai froid, mon rythme cardiaque a beaucoup baissé et mon taux de sucre aussi », résume-t-elle après la visite quotidienne du médecin. La grève de la faim est le seul moyen qu’a trouvé l’enseignante de 62 ans pour revoir son mari, incarcéré au Maroc pour son militantisme en faveur de l’autodétermination du Sahara occidental. Après plus de trois semaines de jeûne, Claude Mangin-Asfari a perdu 10 % de son poids, elle entre dans la troisième phase où « le corps va chercher le sucre dans les muscles », dont le cœur … – propos recueillis par Quentin Bleuzen pour Politis

Jeudi 17 mai 2018 – 30ème jour de grève de la faim


Conférence de Presse jeudi 17 mai 2018 à 11h à la Mairie d’Ivry-sur-Seine.

Point d’actualité et suites de l’action.

Nous vous invitons à une troisième conférence de presse en présence de :

Romain Marchand, premier adjoint au Maire d’Ivry-sur-Seine,
Dr Marianne Petit, médecin
Christiane Perregaux, Comité suisse de soutien au peuple sahraoui et Bureau international pour le respect des droits de l’homme au Sahara occidental
Monseigneur Rault, évêque émérite du Sahara
Régine Villemont, présidente de l’AARASD, responsable du Comité de soutien


Mobilisez vous et signez la Pétition Change.org : Signez, partagez



#DroitDeVisite


Revenir sur les jours passés

Cliquez Ici – 10 premiers jours de Grève

Cliquez Ici – 20 Jours suivants

Cliquez Ici – 30 Jours suivants

Ils soutiennent Claude – Cliquez Ici
La Presse – Les Médias en parlent – Cliquez Ici

Mise à jour : 17 mai 2018

Claude Mangin-Asfari – Suivi grève de la faim


Lundi 7 mai 2018 – 20ème jour de grève de la faim


2nde Conférence de Presse à la Mairie d’Ivry

Régine Villemont, Présidente de l’AARASD a annoncé ce 7 mai avoir reçu « un courrier encourageant » de la part des autorités françaises.

Francesco venu de Naples. Membre de l’Association TIRIS qui accueille des enfants sahraouis porteur du message de la lettre du Maire de Naples et de la solidarité italienne

Lire les articles de presse publiés à l’issue de la conférence : ICI

Dans la journée, Por un Sahara Libre annonce de nouveaux transferts de prisonniers politiques Sahraouis : Sidi Abdallah Abbahah et Mohamed Bourial
de Kenitra vers Tiflet 2

Mardi 8 mai 2018 – 21ème jour de grève de la faim


« C’est vrai que j’ai perdu beaucoup de mon énergie mais mon corps résiste plutôt bien et ça tient », nous explique t-elle. Ça tient, mais pour le docteur Mariane Petit qui surveille au quotidien l’état de santé, de la gréviste, il y a tout de même des raisons de s’inquiéter. « Elle est entrée dans la deuxième période c’est à dire que les graisses se transforment en sucre parce que le corps ne peut pas survivre sans… » Une fois cette phase terminée, les muscles se transforment à leur tour en sucre, en énergie, pour « pouvoir tenir », poursuit le médecin. – Propos recueillis – Source : RFI – 08/05/2018


Mercredi 9 mai 2018 – 22ème jour de grève de la faim


Claude a passé ce 8 mai à nouveau très entourée et fait toujours preuve d’une résistance physique et mentale assez exceptionnelles, ce qui a été souligné par son médecin présent à la conférence de presse tenue ce 7 mai. Le médecin a toutefois invité Claude à la prudence car au 22ème jour de grève elle entre dans une période qui devient critique.

Conférence de presse bien suivie par associations, élus, partis avec les premières expressions européennes (Espagne, Italie). Plusieurs journalistes étaient présents, nous avons retenu les articles et reportages déjà publiés : le Parisien, RFI , Le Monde, Canal Algérie. À noter aussi ce 7 mai la sortie d’un magnifique portrait de Claude dans le quotidien l’Humanité. Tous ces documents et témoignages de solidarité sont publiés sur le site www.ecrirepourlesliberer.com et dans le Facebook : Amis de la République Sahraouie.

Ce matin, Claude a reçu la visite de Pierre Laurent, Secrétaire général du Parti Communiste et sénateur, ainsi que celle d’une délégation de la société civile algérienne conduite par le Président du CNASPS et accompagnée de Madame Sonia Guénine, Responsable des relations internationales à la Mairie de Vitry-sur-Seine.


Marianne Petit, médecin du centre santé municipale qui la suit quotidiennement, fait pourtant part de son inquiétude, indiquant que la gréviste de la faim a déjà perdu 10% de son poids. Claude Mangin est actuellement en deuxième phase, celle où l’organisme consomme les graisses après avoir consommé les sucres. La troisième phase, celle où l’organisme tape dans la réserve de protéines, devient critique et présente des risques de dégâts irréversibles. L’épouse de Naâma Asfari sait que les jours de son combat sont comptés, et dans ce contexte, la lettre de l’Elysée promettant une action diplomatique constitue une avancée qui était très attendue. Reste à la voir se concrétiser. – Propos recueillis – Source : 94citoyens.org – 09/05/18

Manu Chao a fait connaitre son soutien à Claude. Comme lui, n’hésitez pas à partager l’appel à la signature de la pétition change.org.

 

🗞 Une Française en grève de la faim pour obtenir un droit de visite au Maroc – 09/05/2018 – Charlotte BOZONNET – Le Monde

🗞 Au seuil de sa 4e semaine de grève de la faim, Claude Mangin reçoit le soutien de Macron – 09/05/2018 – 94 citoyens

🗞 Une Française fait la grève de la faim pour visiter son mari emprisonné au Maroc – 09/05/2018 – Pauline Verge – Le Figaro

Jeudi 10 mai 2018 – 23ème jour de grève de la faim


« Si mon corps tient, c’est aussi parce que mon mental est solide. Je sais pourquoi je suis là, je sais pourquoi je le fais. »

Claude a reçu la visite de France 3.

🗞 23ème jour de grève de la faim, dans l’espoir de visiter son mari emprisonné au Maroc – 10/05/2018 – Pierre De Baudouin – France 3 – Val de Marne (+ REPLAY EN LIGNE)

Vendredi 11 mai 2018 – 24ème jour de grève de la faim


Correspondance adressée à l’AARASD par LaREM 94

Lire la lettre de soutien adressée par laREM 94

Anniversaire de Claude à la mairie d’Ivry et en son 24ème jour de grève de la faim.

 

Reportage : Visite à Claude Mangin-Asfari, en grève de la faim à Ivry, le 11 mai 2018 par Annie Itty

  Lire au format PDF – CR de la visite du 11 mai

🗞 Grève de la faim à Ivry : La République En Marche écrit à l’ambassadeur du Maroc – 11/05/2018 – Le Parisien

🗞 Albane Gaillot au chevet de la gréviste de la faim Claude Mangin – 11/05/2018 – C. Dubois- 94 Citoyens


Samedi 12 mai 2018 – 25ème jour de grève de la faim


 

Samedi 12 mai 2018 à 20h Grand concert de soutien pour Claude, entrée libre Salle du Hangar à Ivry-sur-Seine (3/5 Rue Raspail, 94200 Ivry-sur-Seine – derrière la mairie terminus de la ligne 7 Mairie d’Ivry)

Au programme :
Interventions des principaux acteurs de la mobilisation autour de Claude
– Plusieurs artistes se produiront en solidarité : (entre autres, chanteuse kurde, poète syrien, groupe de sahraoui OUM DLEILA ….
– Thé sahraoui, gâteaux orientaux et grande tombola.


Concert de solidarité – Salle du Hangar à Ivry-sur-Seine

 


Dimanche 13 mai, pour célébrer le 45ème anniversaire de la création du Front Polisario, Fête à Epône, proche de Mantes-la-Jolie, à l’invitation des associations sahraouies de Mantes-La-Jolie.


Mobilisez vous et signez la Pétition Change.org : Signez, partagez



#DroitDeVisite


Revenir sur les jours passés

Cliquez Ici – 10 premiers jours de Grève

Cliquez Ici – 20 Jours suivants

Ils soutiennent Claude – Cliquez Ici
La Presse – Les Médias en parlent – Cliquez Ici

Mise à jour : 22 mai 2018

Claude Mangin-Asfari – En grève de la faim

Samedi 28 avril 2018
11ème jour de grève de la faim


Dimanche 29 avril 2018 Lundi 1er mai 2018


Mercredi 2 mai 2018 – 15ème jour de grève de la faim


Jeudi 3 mai 2018 – 16ème jour de grève de la faim


 

Lancement de la pétition Change.org : Signez, partagez



Interview audio :
L’épouse du prisonnier Sahraoui Naâma Asfari se confie à l’Algérie Patriotique

Vendredi 4 mai 2018 – 17ème jour de grève de la faim


Soutien de Hon Chief Zwelivelile Mandela, petit fils de Nelson Rolihlahla Mandela et The Royal House of Mandela.

Lire la lettre adressée à Claude : PDF

Samedi 5 et Dimanche 6 mai 2018


Quelques nouvelles de Claude Mangin-Asfari

Samedi nous sommes aller la voir elle était à son 19ème jour de grève de la faim.

Elle commence a être fatiguée mais elle a toujours le sourire et un petit mot pour tout le monde

Elle a participé a la marche et donne encore quelques directives, elle a une force incroyable et un courage à toute épreuve….

Message de soutien de la part de Femmes solidaires de la Sarthe qui sont à l’initiative de tricoter pour les enfants sahraouis des campements. Elles ont rendu visite à Claude ce samedi 5 mai et ont participé à la marche solidaire dans Ivry.



Messieurs et madames
Nous demandons à vous tous de créer une Europe des droits et un monde plus juste, où chacun jouisse des droits consacrés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cette lettre pour soutenir
Claude Mangin-Asfari en grève de la faim depuis le 18 Avril 2018 et pour solliciter les autorités marocaines à mettre fin à l’interdiction que pendant 21 mois ils opposent à visiter son mari, le prisonnier politique sahraoui Naama Asfari détenu dans une prison marocaine.

Pour la quatrième fois, elle a vu se refuser l’entrée au Maroc, donc nous demandons à tous ceux qui soutiennent le respect des droits de l’homme, trop souvent violés par les gouvernements, de nous écouter et nous demandons au Royaume du Maroc un dialogue et des actions de paix pour enfin résoudre avec l’aide de la France ce cas. Nous espérons un geste d’humanité du coté du roi du Maroc. Nous voulons aussi sauver la vie d’une citoyenne française !!
Merci

Patrizia Minella
Direttivo Karama – Association de soutien au peuple Sahraoui


De nombreux messages de solidarité sont adressés à Claude sur les réseaux sociaux et par correspondance. Vous aussi vous pouvez lui adresser un message de soutien.


RELAYER LE MESSAGE – MOBILISEZ-VOUS


#DroitDeVisite


Revenir sur les jours passés – Cliquez Ici
Ils soutiennent Claude – Cliquez Ici
La Presse – Les Médias en parlent – Cliquez Ici

Mise à jour : 9 mai 2018

Claude Mangin Asfari

Ils soutiennent Claude Mangin-Asfari dans sa grève de la faim

  • AARASD, Association des Amis de la République Sahraouie Démocratique

  • Association Culture Sahara

LIRE : Le Message de solidarité – Association Culture Sahara

  • ACAT, ONG contre la torture et la peine de mort

Participer : JEÛNE SOLIDAIRE AVEC CLAUDE MANGIN

  • Mehdy Belabbas, 2ème Adjoint, Ivry

  • Comité belge de soutien au peuple sahraoui

LIRE : La lettre de soutien de Pierre Galand, Président du Comité Belge

Lire plus

Claude Mangin Asfari

Claude Mangin-Asfari expulsée du Maroc pour la 4ème fois est en grève de la faim

Lundi 16 avril 2018
Claude Mangin-Asfari expulsée du Maroc pour la 4e fois !


Notre amie, Claude Mangin-Asfari, épouse d’un des prisonniers politiques sahraouis du groupe dit de Gdeim Izik, est interdite depuis près de deux ans d’entrer au Maroc pour visiter son mari, Naama Asfari

A bout de peine et de sentiment d’injustice elle a voulu braver ce 16 avril l’interdiction, a repris l’avion mais son entrée au Maroc vient d’être refusée pour la 4e fois !

Lire l’intégralité du communiqué

Mardi 17 avril 2018
Mobilisation à l’Aéroport Orly pour le Respect du Droit de Visite de Claude Mangin-Asfari


Claude Mangin-Asfari décide une grève de la faim !

Images : Canal Algérie

Lire l’intégralité du communiqué

Mardi 17 avril 2018
Mobilisation Place de la Concorde à Paris


 

La Mairie d’Ivry accueille depuis le 18 avril 2018 Claude
Mangin-Asfari, en grève de la faim.

Lire plus

Communiqué de Presse – 17 avril 2018 – Claude Mangin-Asfari décide une grève de la faim !

Madame Claude Mangin-Asfari, épouse d’un des prisonniers sahraouis du groupe dit de Gdeim Izik, Naama Asfari, vient d’être expulsée du Maroc pour la 4e fois. Depuis près de deux ans, le Royaume lui interdit de visiter son mari ! Cette 4e expulsion est celle de trop !

Madame Mangin-Asfari est une militante des droits de l’homme et du droit des peuples. Profondément engagée contre toutes les formes d’injustice, elle a cependant, sans doute pour protéger son époux en prison, fait preuve d’une immense patience depuis 21 mois, supportant chaque fois l’humiliation de l’expulsion injuste, arbitraire.

Depuis 2 ans, elle a tout essayé ! Auprès du Conseil National des Droits de l’Homme au Maroc, chargé de la défense des droits de l’homme et de la démocratie. Auprès de nos autorités, qui semblent rencontrer des difficultés à convaincre leur allié de respecter ce droit de visite.

Aussi que lui reste-t-il sinon de mettre sa vie en danger en décidant une grève de la faim ?

Lire plus

Communiqué de Presse – 16 avril 2018 – Claude Mangin-Asfari expulsée du Maroc pour la 4e fois !

Lundi 16 avril à 19h, Claude Mangin Asfari partie à Rabat ce matin est déjà de retour, la police marocaine, ils étaient 6 à la descente de l’avion, ne l’a même pas autorisée à sortir. Expulsée et refoulée de suite, pour la quatrième fois!

Notre amie, Claude Mangin-Asfari, épouse d’un des prisonniers politiques sahraouis du groupe dit de Gdeim Izik, est interdite depuis près de deux ans d’entrer au Maroc pour visiter son mari, Naama Asfari

A bout de peine et de sentiment d’injustice elle a voulu braver ce 16 avril l’interdiction, a repris l’avion mais son entrée au Maroc vient d’être refusée pour la 4e fois !

Claude Mangin-Asfari est depuis toujours aux côtés de son mari pour défendre le droit du peuple sahraoui à dire en toute liberté ce qu’il veut devenir. C’est sans doute cet engagement que le Royaume veut punir en lui interdisant tout contact avec son mari, détenu depuis 7 ans.

L’Association des Amis de la RASD et toutes les associations en France et en Europe solidaires avec les Sahraouis ou simplement attentives à l’application d’un droit élémentaire, le droit de visite d’un parent prisonnier, dénoncent cette nouvelle expulsion et déclarent leur total soutien à toutes les initiatives que pourra prendre Madame Mangin-Asfari, pour pouvoir entrer dans la prison de Kénitra où se trouve enfermé son mari.

Rappel : Depuis qu’il a envahi le Sahara occidental, ancien Sahara espagnol, le royaume du Maroc exerce une cruelle répression contre toutes les expressions publiques s’opposant à son occupation. Cette répression a pris depuis 1976 de multiples formes , disparitions forcées, prisons avec ou sans procès, tortures et traitements cruels au moment des arrestations et dans les prisons. Il s’agit pour la puissance occupante d’empêcher toute expression en faveur de l’autodétermination. Le groupe des prisonniers sahraouis dit de Gdeim Izik, arrêtés après le démantèlement en novembre 2010 de ce camp de la liberté, a été condamné à de lourdes de peines (de 20 ans à perpétuité) au cours de deux procès à charge, en 2013 et 2017, où n’a compté que leur condamnation politique qui devait être exemplaire. Tous mènent depuis leur emprisonnement des combats à l’intérieur de la prison et ont témoigné avec courage, à leurs procès, de leur attachement au droit à l’autodétermination et à l’indépendance du peuple sahraoui.